Tagué: Marketing

Top 10 des pires pubs avec des célébrités

Les réactions pleuvent sur la toile depuis la diffusion du nouveau spot Chanel N°5 avec Brad Pitt en guest-star. On compare même sa prestation avec celle de Marion Cotillard dans Batman.
L’occasion est trop parfaite pour proposer un Top 10 des pires pubs avec des célébrités. 

1 – L’horrible pub Schweppes avec Uma Thurman

Ce spot est vraiment affreux. La belle Uma est défigurée par un maquillage à la truelle, mal coiffée, mal fagotée, bref rien ne va ni même le slogan qui est d’un goût douteux. Le précédent était déjà très limite avec Nicole Kidman et ses borborygmes

2 – Dacia avec la James Bond Girl Bérénice Marlohe

On se demande comment cette actrice au CV catastrophique a réussi à se retrouver au casting du dernier James Bond au côté de Daniel Craig. Dans cette pub pour la Dacia, elle incarne sans difficultés, une tête à claques.

3 – Liane Foly chante (mal) pour Madrange

Je vous épargne la version « Véronique Genest », trop évidente. Ici, Liane Foly pousse la chansonnette (et nous fait saigner les oreilles) pour vendre du jambon. Le monde de la pub est extraordinaire.

4 – Bic, le rose, avec Eric Cantona

Cantona ne crache pas sur la pub, bien au contraire. Pepsi, Nike, Renault, The Kooples… Je garde un bon souvenir de ce spot, mais le rapport entre l’acteur/sportif et un rasoir rose me laisse encore songeuse.

5 – Michel Leeb, insectophobe chez Baygon 

Je vous parle d’un temps où l’on payait Michel Leeb pour apparaître dans une publicité! C’est fou, non? Je profite de ce retour vers le passé pour partager une excellente parodie des Nuls sur les sectes.

6 – Mitterrand vend des voitures Allemandes 

Tel un animateur vedette, micro solidement tenu, coup d’oeil furtif et discret (pas assez pour moi) au prompteur. Qui pouvait croire à cette époque (cf. typo poussiéreuse de la marque) que cet homme deviendrait ministre de la culture.

7 – Hugh Jackman danse pour Lipton

Celle dans le hall d’hôtel était top mais là… Hugh Jackman qui parle à son amie imaginaire, la chaise. Je ne comprends pas.

8 – Danette s’invite chez Anelka et Wiltord

Ben oui apparemment, à l’époque, ils vivaient ensemble. Peut-être en coloc’ ? Mais la coloc’ c’est pour ceux qui ont des galères financières. Cela veut donc dire qu’ils sont gays. A la fin de la pub, on les voit allongés sur un tas de danettes et ils se regardent, complices, « on r’met ça? ». Je n’ai plus de doute.

9 – Encore du foot avec la crinière L’Oréal de Ginola 

Pour Ginola, sa chevelure est une affaire sérieuse. Même pour faire un bab’ (baby-foot) avec ses copains, il lui faut souplesse et brillance. L’Oréal le rend heureux.

10 – St Yorre, Lhermitte et Sabatier ? Ca va fort !

No comment…

Bonus – Lavil remix pour feu Agruma

Et vous ? Vous auriez mis quoi dans ce Top 10 ?

Publicités

Le florilège des huiles pour le corps

Vous l’aurez sûrement remarqué, les huiles pour le corps envahissent les rayons. Ainsi que que les adjectifs et superlatifs apposés par nos amis du marketing… Les tricheurs au banc des accusés :

Petit historique : Tout a commencé il y a plus de 20 ans par la création de l’Huile Prodigieuse de NUXE. La marque existe depuis 1957, mais c’est son rachat par Aliza Jabès, working-girl passionnée de cosmétique qui va lui redonner un nouveau souffle et la propulser parmi les incontournables de la beauté. Son positionnement sur le marché est stratégique car, vendue principalement en pharmacie et parapharmacie, NUXE reflète une image de spécialiste du soin. Son offre s’étoffe rapidement, avec une gamme destinée aux hommes et des noms de produits alléchants comme « Crème Fraîche de Beauté » ou « Rêve de Miel« . D’ailleurs, une dizaine de spas spécialisés de la marque existent en France. Mais le produit phare de NUXE reste évidemment sa fameuse « Huile Prodigieuse« , un best-seller. Promue par les stars internationales, elle promet de nourrir et embellir votre peau et vos cheveux. Pour l’avoir essayée, sa texture est agréable et elle sent bon le sable chaud. Question nutrition de la peau, ce n’est malheureusement pas assez pour moi (à moins de m’y jeter telle une frite dans la végétaline)

Imaginez, il s’en vend une toute les 16 secondes dans le monde !!! Et cela bien sûr, à défaut des crèmes hydratantes classiques de ses concurrents. Et ceux-ci ne l’entendent pas de cette oreille. En effet, depuis plusieurs mois, nous découvrons dans les magazines et les rayons, des huiles qui nous rappellent étrangement l’Huile Prodigieuse… Un florilège à peine croyable de flagrants délits de panne d’inspiration. Attention: je ne suis pas pro-NUXE car personnellement, je ne l’utilise pas. Mais il faut rendre à César, ce qui appartient à César. La concurrence c’est bien, mais sans tricher sur les copains!

 

 

 

 

1 – Huile des Délices de Sanoflore

Filiale de La Roche-Posay (donc de L’Oréal). Le packaging est différent mais la texture et le parfum sont à s’y méprendre ! Le sable chaud en été…

 

 

 

 

 

2 – Huile Divine de Caudalie 

Caudalie vante les mérites de la combinaison d’un parfum et d’une huile. Avec la chaleur de la peau, la rose et le pamplemousse feraient la fête sur votre corps… Mouais. En tous cas elle promet une hydratation plus « rafraîchissante ».

 

 

 

 

 

3 – Huile Extraordinaire de Vichy (NutriExtra)

Vichy aurait pu s’arrêter à NutriExtra car cette huile est destinée aux peaux très sèches et très sensibles (contrairement aux autres qui nourrissent très peu). Rien que cet argument était vendeur. Ben non! Il leur a fallu ajouter le terme « extraordinaire » pour mieux se rapprocher de Nuxe au lieu de s’en différencier.

 

 

 

 

 

4 – Huile Magnifiante d’Eugène Perma

On continue dans le marketing pompé sur le voisin. Magnifiante ? Et pourquoi pas Marvelous ? Ou unbelievable? Même le packaging est à s’y tromper. Pas besoin d’oublier ses lunettes de vue à la maison pour confondre les deux. « Protège et nourrit la peau et les cheveux… » blablabla, merci bien, on connait déjà!

 

 

 

 

5 – Huile Sublime de Roger Gallet

C’est parti pour le super combo de Roger Gallet avec l’Huile Sublime. Bois d’orange, ok. Elle est nourrissante ET tonifiante (enfin ça c’est Roger qui le dit).

 

 

6– Huile Voluptueuse de Roger Gallet

Suite du super combo. Celle-ci est … oui Roger, merci, je vais leur dire… elle est ultra-nourrissante et apaisante et protectrice et elle paie vos impôts

 

 

7 – Huile Embellissante de Roger Gallet 

Suite et fin du trio R&G avec cette huile aux vertus euphorisantes grâce à des plantes ultra-sensorielles. En résumé elle est un peu aphrodisiaque, non? Merci Roger!

 

 

8 – Huile Sensationnelle de Bioexigence

Estampillée BIO, l’huile prodigi…euh non pardon, sensationnelle à base de jojoba est vendu en exclusivité chez CCB Paris et a un parfum doux et frais.

 

9 – Huile Sensorielle de Liérac

Sûrement la plus originale (malgré le manque de différenciation). Le parfum est un mélange de 3 fleurs blanches :  gardénia, camélia et jasmin. Promesse : peau hydratée et satinée. Le plus : ajoutée au bain chaud, l’huile devient lactée…

 

 

10 – Huile Lumineuse de Planter’s

Egalement appelée « Gold Light » grâce à ses paillettes de nacre dorée, elle adoucie et protège (san dèc!) et est vendue dans un petit étui en satin (ohhhh! c’est si mignon).

Voilà, il n’y a que l’embarras du choix. On peut trouver son bonheur dans une huile comme dans une autre, en fonction de ses attentes. Bien qu’à première vue l’on puisse toutes les confondre avec l’Huile Prodigieuse : sublimante, embellissante, sensationnelle… Dommage que  les fabricants tiennent tant à surfer sur la vague NUXE pour vendre leur huile.