Tagué: Dingue

10 déguisements de bébé qui rendent hommage au 7ème art (et vont coûter un procès aux parents)

1 – Star Wars – Chewbacca

CHEWBACCA - Star Wars

2 – Les Dent de la Mer – Le requin

REQUIN - Les Dents de La Mer

3 – Retour vers le Futur – Marty Mc Fly

MARTY MC FLY - Retour vers le futur

4 – Seul au Monde – Wilson

WILSON - Seul au Monde

5 – Le Silence des Agneaux – Hannibal Lecter

HANNIBAL LECTER - le Silence des Agneaux

6 – Superman – Clark Kent

CLARK KENT - Superman

7 – Wayne’s World – Wayne et Garth

WAYNE ET GARTH - Wayne's World

8 – Erin Brockovich – George

GEORGE - Erin Brockovich

9 – Là-Haut – Carl

CARL - Là-Haut UP

10 – BeetleJuice

BEETLEJUICE

Bonus : Harry Potter – Dobby

DOBBY - Harry Potter

Publicités

Lou Doillon est-elle stupide ?

Elle est fille de Jane Birkin, actrice et désormais chanteuse. La fausse Charlotte Gainsbourg au regard de poisson mort a sorti un album où elle tire la tronche sur la pochette, pousse la chansonnette en anglais et fait des jeux de mots de ouf (I.C.U. … pffff!). Parmi tous les articles de presse qui encensent ses prouesses vocales,  je tombe avec bonheur sur ce tumblr : loudoillonadit qui rassemble d’innombrables perles. Attention c’est du lourd !

« J’aurais adoré être médecin légiste, mais quand j’ai compris qu’il fallait faire autant d’études, j’ai dit OK, je vais être actrice. »

« Ça m’a toujours fait marrer, les trous de mites. »

« Mon père est toujours à dire “je ne sais pas ce que je porte”, mais c’est toujours du Yohji, du Dries, etc, donc Y A PAS DE SOU-CI, ahah! »

« Étienne Daho a tout de suite été très ému par ma musique. »

« Ma première cuite ? J’avais 13 ans et demi, mais bon, j’habitais dans les Caraïbes. »

« J’ai un recul fou. A 30 ans, j’ai déjà été mégahype, mégabankable, puis out, rehype, antihype, la lose, rehype. Mon dieu, s’il fallait s’en tenir à ça. »

« Je suis une “character actor” comme diraient les américains. »

« J’ai toujours été du genre à appeler le Samu quand quelqu’un
faisait une overdose ou un bad trip. »

Et il y en a encore à la pelle! Je vous conseille vivement la lecture de ce tumblr ne serait-ce que pour les petits commentaires qui accompagnent ces citations. Et pour répondre à ma question initiale, oui.

–> loudoillonadit <–

Viré d’un bar à cause d’une coiffure ringarde

L’histoire se déroule en Australie. Un homme boit un verre avec des amis dans un nouveau bar branché de Perth.
Fringues : ok
Chaussures : ok
Coiffure : Mulet… Oui un mulet!

Ce qui devait arriver, arriva : le videur le vida. Je suppose que la conversation ressemblait à ça :

Le videur au bon goût : « Eh toi au bar, il faut partir, mais tes copains peuvent rester »
Le client ringard : « Ah ouais et pourquoi ? »
Le videur au bon goût : « Parce que ta coupe de cheveux est à chier »
Le client ringard : « C’est vraiment pas sympa! Je suis un mec cool moi, je fais rien de mal »
Le videur au bon goût : « Je sais mais bon, toi et ton mulet faites peur aux autres clients »
Le client ringard : »J’vais l’dire aux journalistes du Herald Sun! »

Ouais je sais, je sais, heureusement que je ne suis pas journaliste…

Une coupe pareille, c’est tellement rare de nos jours. A la place du videur, je lui aurais payé un verre. 

Les Histoires d’Amour finissent mal…

En généraaaaaaaaaaaal… La plupart des mariages auxquels j’ai assisté sont des échecs cuisants (True story). Voici 5 exemples* qui prouvent ma malédiction. Un conseil: ne m’invitez surtout pas à votre mariage!

Micha et Kévin : 2 mois

Un couple de californiens peut-être? Look total blonds et surfeurs. Ils avaient l’air tellement « cool » et « aloha ». Ben pas tant que ça en fait puisque que j’ai appris au moment de leur divorce , qu’ils passaient leur temps à se pouiller. Ahhh, les jolies apparences…

Sandrine et Nicolas : 7 mois

Un ex m’avait traîné à ce mariage familial très « rural ». Une beuverie général. Vu le patelin où ils vivaient, n’importe qui peut y devenir alcoolique. La mariée, qui me détestait, avait pris soin de m’inscrire à tous les jeux les plus débiles et beaufs de la journée. Après avoir souvent essuyé ses critiques concernant mon style de vie, c’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai appris son divorce.

Victoria et Stéphane : 10 mois

Ils étaient jeunes, beaux et fortunés. Tout pour plaire et tout pour réussir. Ensemble depuis l’adolescence, ils ne s’étaient jamais quittés. C’est tout naturellement qu’ils se sont mariés en grande pompe dans une immense cathédrale puis dans un splendide château. Pour le meilleur sûrement mais vraisemblablement pas pour le pire. Quelques mois et des gros ennuis de santé plus tard : le divorce.

Lisa et Jonathan : 1 an 1/2

Bah! Comme je dis toujours « les couples non assortis ne durent pas ». Il y a peut-être des exceptions mais ces deux là illustrent très bien ma pensée. Lui était plutôt pas mal dans son genre et elle, un cageot (faut appeler un chat « un chat »), adorable et gentille mais un cageot. Ils se sont mariés, et il s’est barré avec une fille plus jolie. Voilà.

Viviane et Gaspard : 4 mois

En couple depuis des lustres, 3 enfants, une maison et tout qui va bien. Ils décident de se marier… pour divorcer 4 mois plus tard. Incroyable.

 

 

 

Si mon mec me demande en mariage, je dis quoi ????

image

* Les histoires ne sont pas fictives. Seuls les noms on été changés.

Audrey Pulvar et ses lunettes à 12.000 euros : naissance d’un symbole dévastateur

Le journal « Technikart » révèle que les lunettes d’Audrey Pulvar coûteraient 12.000 euros. La nouvelle provoque émoi et emballement sur les réseaux sociaux. Sommes-nous en présence d’un buzz politique, aux conséquences dévastatrices, et qui ne fait que commencer ? Analyse du chroniqueur Bruno Roger-Petit.

Audrey Pulvar, nommée à la direction éditoriale des

Audrey Pulvar, nommée à la direction éditoriale des « Inrocks », le 16 juillet 2012. (FRANCOIS GUILLOT / AFP).

Question : les lunettes d’Audrey Pulvar méritent-elles de devenir un buzz politique, voire une affaire d’État ? Et si oui, pourquoi ? Pas besoin de quatre heures de planche pour y répondre, trois minutes suffiront.

La dernière livraison du journal « Technikart » consacre un portrait (assez sévère, voire injuste ?) à la directrice de la rédaction des « Inrockuptibles ». Parmi les informations livrées à la connaissance des branchés provinciaux familiers du mensuel, figurent le prix des lunettes (emblématiques) de la journaliste qui ne cache pas son engagement à gauche et qui est, par ailleurs, compagne à la ville du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Un an de SMIC pour des lunettes

Au détour d’un paragraphe, « Technikart » livre le prix des lunettes d’Audrey Pulvar : 12.000 euros. Oui, 12.000 euros. Un an de SMIC pour des lunettes. Nécessairement, le chiffre interpelle. Il questionne. Il provoque la réflexion. Il ne peut pas en être autrement. Qui, dans la France d’aujourd’hui peut avoir les moyens, surtout dans la France du peuple de gauche, de s’offrir des lunettes à 12.000 euros ?

Lire la suite sur « Le Plus » du Nouvel Obs

Par Bruno Roger-Petit
Chroniqueur politique